COMPÉTENCES - Jean-Guy Ubiergo
COMPÉTENCES

 

UNE MEDIATION CONTEMPORAINE DES TERRITOIRES ET DE LEURS ENJEUX

 

 

 

MTP - Mutations Territoriales et Prospective - a été fondée par Jean-Guy UBIERGO à Toulouse en 2003 dans le domaine de la stratégie et de la prospective territoriale. Impliquée dans les Groupes de réflexion de la DATAR, la structure détient une connaissance approfondie des mutations et des enjeux de société dans la relation culture et territoire. Son expérience méthodologique de la prospective l’implique dans la conduite de concertations locales (mobilisation et organisation de l’intelligence collective) et la mobilise conjointement sur des enjeux de gouvernance de projets (positionnement des acteurs sur de nouveaux modes de régulation).

 

La construction de visions stratégiques durables, singulières et non conventionnelles, appelle à coordonner l’approche prospective (comme outil et méthode) aux projets territoriaux du développement durable (comme objectif qualitatif du vivre ensemble). L’approche d’un raisonnement systémique et d’une pensée globale constituent les outils essentiels pour aborder les stratégies du développement dans une approche de « responsabilité sociétale » sur la notion de "bien commun" suivant l’approche innovante de la méthodologie ISO 26000.

 

La culture du changement est au centre des compétences, elle s’applique aux enjeux du périurbain, aux relations métropole / massif, aux nouveaux rapports à la nature, à la gestion de l’eau (gouvernance à l'échelle des bassins versants et multiusages), au changement climatique et aux adaptations nécessaires des systèmes agronomiques et forestiers. Les compétences portent sur l’évolution des métiers et sur la résilience des secteurs d’activités, sur le tourisme durable, la médiation des patrimoines, l’accompagnement des identités territoriales et leur attractivité démographique. Cette approche globale appelle une activité de veille constante de la part de la structure en matière de bases de données et de référentiels.

 

Cette approche relationnelle induit le développement de langages cognitifs autour de nouvelles formes de médiation et de communication des productions d'études et de recherches. Cette transversalité des approches et des écritures mobilise la culture de l’image, la cartographie dynamique, le graphisme et la datavisualisation pour donner à voir et à penser de nouvelles  formes de représentations. La capacité à traiter une importante somme de données et d'informations est ainsi liée à une aptitude à les traduire de façon synthétique et immédiatement compréhensible par tous.

 

Complémentaire du traitement et de l'expression visuelle des données, les collaborations avec les approches numériques sont quotidiennes que ce soit dans la mise en forme des éléments d’études, ou dans le développement d’une médiation culturelle par des outils numériques : applications Iphone, tablettes tactiles, web-documentaire,...